Investissement immobilier : les avantages d’investir dans l’ancien

par | Fév 15, 2021 | Prix Immobilier

L’achat de logement ancien est-il vraiment rentable ? Pour répondre à cette question, il faut noter que plusieurs critères doivent être avant tout pris en compte, notamment sur le choix d’investissement. Si l’immobilier neuf se montre pertinent pour effectuer un investissement locatif, l’immobilier ancien présente quelques avantages spécifiques à ne pas négliger. Passage en revue sur l’intérêt d’investir dans l’ancien.

Les différents atouts de placer son argent dans l’immobilier ancien

Actuellement, l’investissement immobilier dans l’ancien concurrence largement le neuf et plusieurs raisons marquent cette différence, à commencer par leur emplacement. En effet, l’immobilier ancien se situe généralement en centre-ville et en quartiers historiques. Ces logements sont souvent à proximité de toutes les commodités, ce qui leur permet de profiter d’une attraction locative très optimisée. Voilà pourquoi l’immobilier intéresse les jeunes ménages actifs ainsi que les seniors. Les nouvelles constructions sont généralement disponibles en périphérie urbaine, selon le foncier disponible. Dans ce contexte, l’offre locative s’adresse à une cible plus restreinte, ouverte à la mobilité.

Ensuite, on peut constater que l’achat immobilier ancien est de 10 % à 20 % moins cher que le neuf, et d’autant plus si le logement requiert quelques travaux de rénovation. Cette décote offre la possibilité de profiter d’une rentabilité plus élevée, même après travaux. Quel que soit son projet d’investissement, immobilier ancien ou neuf, il est recommandé de solliciter les conseils avisés des experts de l’immobilier. Ces professionnels sont en mesure de fournir la solution la plus adaptée à ses besoins spécifiques. Aussi, leur accompagnement est plus qu’indispensable dans toutes les étapes d’un investissement immobilier.

Plusieurs dispositifs d’aide à l’investissement disponibles

Comme dans le neuf, l’investissement immobilier dans l’ancien peut être facilité grâce aux nombreux dispositifs d’aide dédiés qui contribuent à alléger le financement de travaux de rénovation. En effet, la plupart d’entre eux accordent d’importantes réductions d’impôts, si on ne parle que des dispositifs Malraux, Monuments historiques ou encore Pinel. Ce dernier s’applique surtout à l’immobilier ancien sous condition de réhabilitation du logement proche de l’état neuf.

Un autre type de défiscalisation peut être aussi envisageable dans l’immobilier ancien : la possibilité de réaliser des travaux déductibles des revenus fonciers. L’éventuel déficit foncier généré est déductible sur le revenu global dans la limite de 10 700 €, à la condition de louer le bien pendant au moins trois ans. L’investisseur peut aussi bénéficier d’un éco-PTZ selon le type de rénovation réalisé.

Les autres bons côtés d’un investissement immobilier dans l’ancien

L’un des premiers atouts lorsqu’on pense à l’achat d’immobilier ancien repose sur le fait de pouvoir visualiser le bien dans son entier. Contrairement à un logement acheté sur plan, l’investisseur peut visiter la maison ou l’appartement de son choix jusque dans ses moindres recoins. Ainsi, ils auront le privilège d’évaluer les travaux ou les aménagements nécessaires.

Par rapport à un logement neuf existant, acheter dans l’ancien apporte plus de sérénité et de sécurité. Et pour cause, il n’y a pas de surprise à attendre, car le bien existe déjà, et il est surtout disponible. Dans l’ensemble, on peut se projeter à l’intérieur parce que tout est déjà prêt, ce qui n’est pas le cas d’un logement neuf achevé dont les installations ne sont pas encore terminées.